Belle récompense à la cérémonie des Oscars pour “Colette” !

La nuit du 25 au 26 avril, heure de Los Angeles, se déroulait la cérémonie des Oscars. Le court-métrage “Colette ” a  reçu l’Oscar du meilleur court-métrage documentaire, une récompense décernée le jour du Souvenir de la Déportation, et celui de l’anniversaire de “Colette”, Colette  Marin-Catherine.  

Lucie et Colette
Crédits photographiques “La voix du Nord” (publication du 26 avril)

Œuvre du réalisateur américain Anthony Giacchino et de la productrice française Alice Doyard, ce documentaire est  tourné avec Colette Marin-Catherine, une ancienne résistante partie sur les traces de son frère déporté en 1943, en Allemagne, au camp de Mittelbau- Dora où il décède à 19 ans en 1945. Elle effectue ce voyage, en mai 2019,  avec une jeune historienne, Lucie Fouble, bénévole au musée de La coupole à St Omer, qui a participé à la rédaction du livre  “Les 9 000 vies du camp de Mittelbau-Dora” (voir article sur ce blog ICI)

 Colette n’avait jamais voulu retourner en Allemagne, mais, 75 ans après le décès de son frère, elle accepte de retourner dans ce pays qui le lui a enlevé et de retrouver les lieux où il a souffert pendant 2 ans avant d’y perdre la vie. La rencontre avec la jeune Lucie la fait changer d’avis, lui fait accepter son passé et ce deuil qu’elle n’a jamais fait. C’est ensemble qu’elles font le voyage pour Dora.

Colette” est un documentaire plein d’émotions, parfois fortes, sur une rencontre de deux femmes qui ne pensaient pas être si proches malgré la différence d’âges, sur leur voyage mémoriel, sur la transmission. Trente minutes qui ne laissent pas indifférents et ouvrent la réflexion.

Il est disponible sur le site du “Guardian” ICI