“Déportations en héritage”

Pour cette année 2020, 75éme anniversaire de la libération des camps, nous avons voulu insister sur  les deux notions de travail de mémoire et d’obligation de connaissances, fondements qui permettent de porter les “valeurs  d’une République solidaire et fraternelle” (texte du partenariat du CESE et de la FMD,  Partenariat Mémoire et Vigilance, signé le 2 octobre 2019)

Travail de mémoire et obligation de connaissances ont été mis en évidence lors de la première action de ce nouveau partenariat, le 16 janvier dernier, avec la table ronde organisée autour du thème “Analogies et différences entre les crises des années trente et celles d’aujourd’hui”.

Ce thème de la transmission indissociable de celui de la connaissance sera aussi l’objet de la journée d’Etudes et de Recherches de “Déportations en Héritage”

                                         « LA TRANSMISSION DE LA MÉMOIRE »

Le Mercredi 22 janvier 2020 à la Maison de la recherche, Université de Lille

A partir d’une analyse historique et psychologique de la transmission de la mémoire du massacre d’Ascq (avril 1944), à l’orée du 75ème anniversaire de la libération des déportés, les intervenants, universitaires, historiens, psychologues, et biologistes, débattront autour de la notion de « transmission ». Ils élargiront leurs réflexions à la transmission de la mémoire de la déportation ( voir le texte de l’affiche ci-dessous).

 Le colloque de 2020 est préparé par un comité scientifique composé de :

Daniel Beaune : Professeur des Universités

Rosa Caron : Maître de conférence – HDR

Jacqueline Duhem : Agrégée d’histoire, Membre du « Cercle d’Etude de la Déportation et de la Shoah »

Odile Louage : Agrégée d’histoire, présidente de la DT Nord AFMD.

Paul Roos : Président honoraire de la DT Nord de l’AFMD

Robert Vanovermeir : Professeur d’histoire, membre du Bureau National de  l’AFMD.

 Programme : (sous réserves)

Introduction :

Accueil par le Pr. Daniel Baune

« La transmission »  par Robert Vanovermeir

1er partie : La transmission de la mémoire du massacre d’Ascq

                        Table ronde avec le Pr. Daniel Beaune, Jacqueline Duhem (auteure d’ouvrages sur le Massacre d’Ascq,)  Odile Louage (Musée  de la Résistance à Bondues)

2ème partie : La transmission des traumatismes

                        Table ronde avec Rosa Caron (Maître de conférence HDR) Françoise Martin (Maître de conférence HDR) et Safia Metidji (Maître de Conférence associée)

3ème partie : La transmission de la mémoire de la déportation                    

                        Table ronde avec  Robert Vanovermeir  (membre du BN de l’AFMD), Christine Dalbert (Agrégée d’histoire)  Arnaud Bouligny (historien)  Serge Wolikow (historien, Président de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation)

Conclusions par  Paul Roos

Pour information:

Les colloques précédents ont porté sur les thèmes suivants:

Déportations en héritage (2011)

Qui sont ces bourreaux ?(2012)

Processus de déshumanisation (2014)

Devoir de mémoire ou travail de mémoire ? (2015)

« Psychopathologie des populations déplacées :
Migrations et déportations dans le Nord – Pas de Calais au XXème siècle »(2018)